Sentiers géologiques et pédologiques en Province de Namur

 

Depuis fin 2019, les communes de Couvin et de Viroinval disposent d’un carnet de route explicatif très complet accompagnant leur nouvelle randonnée géologique « Sentier de l’Eau Noire et du Viroin ».

Ce livret n’aurait pas pu voir le jour sans le soutien et les compétences précieuses de la Fondation Gouverneur René Close, du Département de Géologie de l’Université de Namur et du Département STE de Gembloux Agro-Bio Tech (ULg).

Que vous soyez initié ou non à la géologie, l’itinéraire se parcourt facilement et invite le promeneur à comprendre son environnement en l’observant, au travers de l’œil du géologue et du pédologue.

A l’aide de plusieurs fiches comprenant cartes, photos, textes détaillés et schémas en couleurs, vous retracerez les différents processus qui ont permis le modelage paysager de nos régions, telles que nous les connaissons aujourd’hui.

Le Sentier de l’Eau Noire et du Viroin se présente sous la forme de deux boucles pédestres, toutes deux au départ du village de Nismes (attention : non balisé). Baladez-vous en Calestienne, à la rencontre de ses grottes, ses gouffres et ses pelouses calcaires… en tout pas loin de 25 points d’intérêt connus ou moins connus sont à découvrir !
Le topoguide sera en vente dans les Offices du Tourisme de Couvin et de Viroinval, à la Maison du Parc Naturel ainsi qu’aux Grottes de Neptune au prix de 15 €.

Il fait partie de la collection des Sentiers géologiques et pédologiques en Province de Namur qui vous invite à entrevoir la nature avec le regard du géologue et du pédologue. Elle fait le lien entre la composition d’un sous-sol (géologie), l’allure du paysage (géomorphologie) et les sols (pédologie) afin de vous aider à comprendre les processus qui ont façonné les paysages actuels. Les choix faits par l’homme de l’exploitation de ces ressources naturelles, voire de ces composantes patrimoniales, sont également évoqués.

La démarche d’observation se veut accessible à un public scientifiquement curieux, mais non initié à la géologie ou à la pédologie. Elle est structurée de la manière suivante :
• Observation du paysage (allure de la ligne d’horizon, localisation, orientation et forme des vallées, présence de dolines, …).
• Observation des roches (description et identification, résistance à l’érosion, perméabilité, etc.).
• Explication des liens entre l’allure du paysage et la roche observée ;
• Explication des liens entre la roche, le sol et l’occupation du sol;
• Explication sur l’origine des formations géologiques observées localement, du contexte environnemental dans lequel elles se sont mises en place, de l’évolution qu’elles ont subie au cours des temps géologiques, etc.

 

Les itinéraires sont présentés sous forme d’un carnet de route au format A4, en papier indéchirable. Cartes, photos, textes détaillés et schémas vous aideront à observer, décrire et interpréter le paysage qui vous entoure

 

 

ipsum id sem, Praesent risus ut efficitur.